Un seul club, mais toute une histoire

C’est dans les années 1900, sous l’impulsion de joueurs brésiliens du pensionnat de Müller, que Boudry s’ouvre au football. On sait que Blaise Cendrars (1887 - 1961), célèbre écrivain et voyageur, participa à ces parties amicales qui se disputaient déjà au lieu dit « Sur la forêt ».


Après la 1ère guerre, des jeunes mordus de foot qui ont pour noms Küffer, Pizzera, Udriet, Barbier, Chabloz, Marietta, Keller, Zimmermann… se retrouvaient régulièrement pour disputer des parties mémorables de ballon rond sur un vrai « champ de patates ».


En 1919, autour d’une table de billard, à l’hôtel du Lion d’Or, les jeunes sportifs fondèrent le FC Areuse mais l’ACNF (l’ANF d’aujourd’hui) refusa ce nom car il y avait déjà un FC Areuse à Couvet. L’hôtel du Lion d’or, transformé récemment, qui fut la maison où naquit Jean-Paul Marat (1743-1793), restera encore le local officiel du club jusqu’ à sa fermeture en 2010.


Finalement c’est le FC Boudry qui entra dans l’histoire. Après avoir disputé ses premières parties officielles à Bôle ou à Bevaix, faute de terrain, les autorités communales (eh oui, déjà) mirent à disposition le pré « Sur la forêt » qui sera aménagé par les membres du tout nouveau club.


Dès la deuxième saison, en 1920, les matches officiels de championnat ont donc lieu dans notre commune. Durant les premières saisons, le club connut des heures de gloire mais aussi d’amères déceptions à tel point qu’en 1934 la société fut sur le point de se dissoudre. Elle survécut grâce à la ténacité de membres courageux.


C’est en 1946 que l’on fonda la section Vétérans du FC et en 1951 celle des Juniors.


Jusqu’en 1960, toutes les parties et entraînements se déroulaient de jour, vu l’absence d’éclairage.


La 1ère du FC Boudry accomplit la plupart de ses saisons en 3ème ligue alors que la « 2 » milite en 4ème ligue. C’est en 1963 que la 1ère accède à la 2ème ligue. En 1966, elle échoue face à Monthey et Malley dans sa tentative de promotion en 1ère ligue.


Il faudra attendre 1974 pour passer en 1ère ligue au terme de mémorables finales contre le FC Orbe et le FC Interstar (GE). Les nombreux spectateurs boudrysans présents se souviennent encore de l’ambiance extraordinaire vécue au bord de l’Orbe.


Entre-temps, une section féminine vit le jour en 1967. Elle s’aligna jusqu’en 1975 en championnat romand sous le charmant nom de «Sourires boudrysans». Elle connut même son heure de gloire en remportant le titre de champion romand durant la saison 1973-74.


De 1974 à 1984 puis de 1987 à 1989, Boudry vivra ses heures de gloire en jouant en 1ère ligue. Club phare de la région, il attira de nombreux joueurs mais perdit en même temps une partie de son identité.


C’est en 1979, qu’une nouvelle cantine en dur fut construite, attenante aux deux seuls vestiaires. Une cabane de chantier en bois fut alors aménagée afin de disposer de deux vestiaires supplémentaires.


En 1983, le FC Boudry connaît de nouvelles heures de gloire en coupe de Suisse. Il affronte le FC Zurich, club de ligue A, dans son stade du Letzigrund. Même si la défaite est sévère (8-0), les joueurs et les nombreux accompagnants en gardent encore un souvenir extraordinaire.


En 1984, le bâtiment des vestiaires, qui sera démoli prochainement, est érigé et permettra au FC d’avoir alors, tout comme aujourd’hui, de superbes installations enviées loin à la ronde. Un concert avec Pierre Bachelet est même organisé l’année suivante, pour financer ces installations mais le résultat se révélera catastrophique.


En 1991 et en 1992, le FC Boudry remporte la coupe neuchâteloise. C’est cette année-là que Joël Magnin accèdera à la ligue nationale A avec Grasshopper. Il sera suivi quelques années plus tard par Pascal Oppliger et Jérôme Schneider sous les couleurs de Neuchâtel Xamax. Au moment des citations, nous ne saurions oublier Bernard Challandes, qui anime les bords de touche comme entraîneur de Super League et qui fut joueur à Boudry quand celui-ci militait en 1ère ligue.


En 1994, la cantine est totalement rénovée et pour son 75ème anniversaire, le FC organise une soirée avec le regretté humoriste François Silvant.


En 1999, deux ans après sa chute en 3ème ligue, la première accède à nouveau à la 2ème ligue. Cette remontée rapide fâche même le Dieu Eole, puisque la tempête Lothard va laisser des traces et même plier l’horloge du stade.


Depuis 2002, le FC peut profiter d’une 3ème surface de jeu. Les activités footballistiques s’y développent de plus en plus. Dès 2009, la section juniors et ses partenaires du FC Bôle et du FC Colombier s’engagent dans une 2ème tentative de groupement pour les jeunes des catégories C à A. Depuis 1971, un des plus grands tournois juniors de Suisse romande se déroule annuellement et accueille désormais plus de 60 équipes sur deux jours.


Les jeunes et moins jeunes pousses du FC Boudry vont même jusqu’à l’étranger pour défendre leurs couleurs. Grâce au FC, le nom de Boudry est connu loin à la ronde puisque des équipes ont déjà disputé des tournois dans les régions de Barcelone, Paris, Avignon, Stuttgart, à plusieurs endroits en Alsace et en Bourgogne, à Vérone, Liège …


Enfin le 15 juin 2013, inauguration des nouvelles installations des Buchilles dont les premières intentions avaient germé en 2004.


La Ville et commune de Boudry souhaite, grâce à ces nouvelles installations, promouvoir le sport et le football en particulier, en faveur des jeunes de sa commune mais aussi de toute la région. Ses autorités sont particulièrement fières de cette réalisation.


L’équipe dirigeante actuelle souhaite permettre au FC Boudry de poursuivre son histoire en assumant son important rôle social au niveau des jeunes de notre commune (actuellement près de 150 juniors) et en les intégrant dans les équipes adultes afin de porter fièrement les couleurs rouge et bleu de notre club.


                                Jean-Michel Buschini

grâce aux recherches de Claude Buschini

 

 

 

Quelques moments de gloire

1919

Création du club

1929

Premier titre de champion neuchâtelois de série B

1946

Fondation du FC Boudry Vétérans

1951

Création de la section juniors

1960

Inauguration de l’éclairage du terrain

1963

Ascension de la 1ère équipe en 2ème ligue

1967

Naissance des « Sourires boudrysans », équipe féminine

1971

Organisation du 1er Tournoi minimes et poussins

1973

Les «Sourires boudrysans» décrochent le titre de champion romand

1974

Promotion en 1ère ligue lors des finales contre les FC Orbe et Interstar

1979

Inauguration de la 1ère cantine en dur

1984

Construction de 8 nouveaux vestiaires

1985

Organisation d’un concert avec P. Bachelet

1986

Inauguration du 2ème terrain

1987

Promotion en 1ère ligue

1994

75e anniversaire du club et inauguration de la nouvelle cantine

1999

Champion neuchâtelois de 3ème ligue et promotion en 2ème ligue

2002

2009

Inauguration du 3ème terrain

Création du mouvement junior Bôle-Boudry-Colombier

2010

40ème Tournoi juniors

2013

Inauguration du nouveau complexe sportif et déménagement du FC Boudry sur le plateau des Buchilles



Quelques moments difficiles

1934

Le FC Boudry échappe de justesse à sa dissolution

1966

Défaite lors des finales de promotion en 1ère ligue

1975

Dernière saison des «Sourires Boudrysans»

1983

Défaite du FC Boudry en 8ème de finale de la Coupe suisse au Letzigrund

1984

Relégation de la 1ère équipe en 2ème ligue

1989

Relégation de la 1ère équipe en 2ème ligue

1997

Chute de la 1ère équipe en 3ème ligue

1999

La tempête « Lothar » couche et endommage le panneau électronique

2009

Abandon du Tournoi à 6 organisé par la section vétérans

2011

Abandon du Tournoi international vétérans



A ne pas oublier

2019

Le FC Boudry fêtera ses 100 ans

2020

50ème Tournoi des juniors


   
 
   
   
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 
   
   
   
   
 
   
   
 
 

 


 










   
   
   
 
 
   
   









 

 

 

 


© 2015 FC BOUDRY. All rights reserved.